Archive for the ‘Gide’ Category

Le choix entre bonheur et vérité

24/05/2013

matrix1     matrix2

Avant de se faire opérer aux yeux, Gertrude commence à sortir de son monde d’aveugle, elle commence à capter la réalité autour d’elle et elle comprend qu’elle a vécu dans l’innocence et aussi dans l’ignorance jusqu’à ce moment-là.

Elle reproche alors au Pasteur de l’avoir laissée délibérément dans l’ignorance:

Je ne veux pas d’un pareil bonheur. Comprenez que je ne … Je ne tiens pas à être heureuse. Je préfère savoir. Il y a beaucoup de choses, de tristes choses assurément, que je ne puis pas voir, mais que vous n’avez pas le droit de me laisser ignorer

Je crains, voyez-vous, que le monde entier ne soit pas si beau que vous me l’avez fait croire, pasteur…“

Travail en groupe:

A. Discutez ces phrases de Gertrude. Qui est le véritable aveugle des deux?

B. Dans le film „Matrix“, le héros Neo est mis devant le choix s’il préfère la pillule rouge ou celle qui est bleu. Cliquez sur le lien suivant, faites votre choix et ensuite expliquez le rapport avec le livre de Gide: http://boulfroy.thehutt.free.fr/

C. Lisez l’allégorie de la caverne de Platon. Quelles sont les grandes questions qu’on retrouve aussi dans l’oeuvre de Gide?

220px-Caverne.svg

„Dans une demeure souterraine, en forme de caverne, des hommes sont enchaînés. Ils n’ont jamais vu directement la lumière du jour, dont ils ne connaissent que le faible rayonnement qui parvient à pénétrer jusqu’à eux. Des choses et d’eux-mêmes, ils ne connaissent que les ombres projetées sur les murs de leur caverne par un feu allumé derrière eux. Des sons, ils ne connaissent que les échos.

Que l’un d’entre eux soit libéré de ses chaînes et accompagné de force vers la sortie, il sera d’abord cruellement ébloui par une lumière qu’il n’a pas l’habitude de supporter. Il souffrira de tous les changements. Il résistera et ne parviendra pas à percevoir ce que l’on veut lui montrer. Alors, Ne voudra-t-il pas revenir à sa situation antérieure ? S’il persiste, il s’accoutumera. Il pourra voir le monde dans sa réalité. Prenant conscience de sa condition antérieure, ce n’est qu’en se faisant violence qu’il retournera auprès de ses semblables. Mais ceux-ci, incapables d’imaginer ce qui lui est arrivé, le recevront très mal et refuseront de le croire : « ne le tueront-ils pas ? » (d’après wikipédia)

Filomena Montemarano

Advertisements