Archive for the ‘Kassovitz’ Category

la musique de la banlieue

09/02/2009

Diam’s

La chanteuse rap Diam’s a réussi à résumer parfaitement le malaise des banlieues dans sa chanson „La France à moi“. Regardez le clip et ensuite retrouvez tous les clichés et les préjugés sur les jeunes dans les cités. Comparez ces éléments avec les images évoquées d’une vieille France oubliée et presque devenue folclorique.

CLIQUEZ  ICI pour voir le texte de la chanson en pdf.

Grand Corps Malade

Le poète-slam Grand Corps Malade décrit sa banlieue dans „Saint-Denis„:

Travail individuel:

  1. Visionnez le clip
  2. Décrivez le décor et les personnes qui y apparaissent. Quelle est l’origine de la plupart des habitants de cette banlieue parisienne? Confrontez vos observations avec le texte de Grand Corps Malade.
  3. Visitez le site de la ville de Saint-Denis et recherchez les informations sur ses habitants, le marché et ses monuments

pour cela allez sur www.ville-saint-denis.fr/jsp/site/Portal.jsp

CLIQUEZ ICI pour voir le texte de la chanson en pdf

Question supplémentaire: à quoi fait allusion Grand Corps malade quand il utilise le mot  „caillera“ dans „caillera-land“?
Filomena Montemarano

Advertisements

les jeunes et la violence dans la banlieue

30/01/2009

Les problèmes d’échec de l’intégration dans les banlieues existent depuis longtemps. Mais la date du 27 octobre 2005 est décisive car elle a vu se déclencher une sorte de guérilla dans les banlieues.

banlieueemeute

Le point de départ à l’époque était la mort de deux adolescents qui, voulant échapper à un contrôle de police, s’étaient introduits dans un transformateur de l’EDF et étaient morts brûlés. Dès lors il y a eu de nombreuses émeutes dans les différentes cités habitées par une population multiethnique très jeune et très touchée par le chômage (env. 40%). La situation était telle à ce moment-là que des voitures, des bus, des écoles ou d’autres bâtiments étaient mis à feu même s’ils appartenaient aux propres voisins qui étaient tout aussi pauvres qu’eux. On a alors assisté à des groupes qui se formaient en „brigades“ et qui descendaient dans les rues pour calmer les jeunes et les dissuader de la violence.

blancblackbeur

Le fameux symbole de la „France blanc-black-beur“ dont on était si fier après la victoire du championnat mondial de football en 1998 se révèle n’être qu’une illusion.

equipefrance

Malgré le fait que les enfants de la troisième génération possèdent une carte d’identité française, la plupart d’entre eux ne se sentent pas aceeptés en tant que Français. Le racisme existe toujours dans la société française, comme le montre le comédien d’origine marocaine Jamel Debbouze:

Nicolas Sarkozy qui n’était pas encore Président de la République à l’époque, a essayé de faire respecter les lois et le travail de la police et de négocier avec les groupes de jeunes banlieusards en émeute. Son vocabulaire méprisant a été critiqué fortement (par ex. ili a titulé de „racaille“ les émeutiers) et n’a pas aidé à changer les choses dans les ghéttos des cités.

le langage de la banlieue

11/01/2009

Le verlan est le langage des banlieues qui consiste à inverser les syllabes d’un mot (d’habitude des mots courts et d’intérêt pour les jeunes). Par exemple: „la cité“ devient „la té-ci“. Le mot „verlan“ lui-même signifie „à l’en-vers“.

Essayez de traduire en français standard ces exemples très répandus (solutions en bas de la page):

1. adonf  2. laisse béton  3. une caillera  4. chanmé  5. chelou  6. gen ar  7. une meuf  8. un keuf  9. un keum  10. keutru  11. pécho  12. n’importe nawake  13. une tasspé  14. un renoi  15. teushi  16. skeud  17. teubé  18. une teuf  19. zique / zizique  20. relou  21. une reum  22. un rebeu  23. ouf  24. vénèr  25. zarbi / zarb

la_haine

(scène du film La Haine, de M. Kassovitz)

Solutions: 1. à fond (vite, extrêmement); 2. laisse tomber!; 3. racaille (voyou); 4. méchant; 5. louche (suspect, bizarre); 6. argent; 7. femme; 8. flic (policier); 9.mec (jeune homme); 10. truc; 11. chopper (attraper, séduire); 12. n’importe quoi; 13. pétasse (insulte pour une femme); 14. Noir; 15. shit (drogue); 16. cd; 17. bête; 18. fête; 19. musique; 20. lourd (ennuyeux, embêtant); 21. mère; 22. beur (> arabe); 23. fou; 24. énervé; 25. bizarre

Filomena Montemarano